7/7 08:00-18:00 06 23 35 67 28
contact(at)dubourgcapital.com
Certifié
ORIAS - 19007814
15 années
D'ÉXPERIENCE
Plus de 125
CLIENTS SATISFAITS
ÊTRE RAPPELÉ
transmettre son entreprise

Voilà ! Le moment est venu de penser à la reconversion. Vos artères fatiguent et l’appel des copains sur les fairways de golfs se fait de plus en plus sentir! Cette entreprise vous l’avez créée il y a un quart de siècle. Vous l’avez peut-être même rachetée à un vieil oncle qui a fuit la France avec Marie-Ghislaine dans sa Citroën DS noire en 1981 après  l’élection de Mitterrand? Ah que de souvenirs! Dès lors: à qui passer les clés de la Maison ? Comment s’y prendre? qui dois-je rencontrer pour céder avec succès mon entreprise? et à quel moment?  Dubourg Capital Partners vous en dit plus sur comment anticiper la cession de sa boîte!

Tout d’abord il faut s’y prendre 5 ans à l’avance. Plus vous anticiperez la cession de l’entreprise plus vous en retirerez les bénéfices. Il sera sans doute opportun de consulter des avocat fiscalistes , des notaires et des experts-comptables afin de définir une stratégie claire.

Dubourg Capital peut vous aider à mettre en musique la cession de votre entreprise grâce à son réseau d’experts et qui comprend tous les métiers mentionnés. Ces professionnels vous aideront à adopter le meilleur point de vue et vous apprendrez à leur contact une foultitude de choses que vous ignoriez superbement : cela va vous épargner du temps, du stress et in fine de l’argent.

Ensuite, il faut évaluer son entreprise: là encore, Dubourg Capital vous conseillera vers les meilleurs analystes qui sauront évaluer au juste prix votre société ou votre entreprise individuelle. ici le conseil extérieur est indispensable car on ne peut être juge et partie de son propre Business.

Si vous vendez des parts sociales, il faudra vérifier les statuts scrupuleusement. Que disent-ils ces vieux grimoires « naphtalisés » dans quelques obscurs sous-dossiers de votre bureau Windows? Quelles sont les clauses relatives à la cession des parts? Vous le comprenez maintenant aisément: en prolégomènes il est vital de faire cette consultation!

Par ailleurs, transmettre votre société induit très souvent l’établissement d’une garantie de passif. L’acheteur averti souhaitera se prémunir d’une éventuelle mauvaise gestion antérieure. Il « blindera » son acquisition à l’aide de cette garantie afin de pas supporter des dettes qui viendraient à sourdre une fois la signature effectuée.

Pour bien anticiper la cession de son entreprise, il faudra évidemment étudier le volet fiscal. Vous pourrez opter pour 2 solutions: choisir la Flat Tax de 30% ou préférer la classique imposition à l’IR. Dans ces 2 hypothèses il sera nécessaire d’obtenir l’expertise de professionnels afin de faire le meilleur choix et d’optimiser au maximum vos gains futurs. Si vous optez pour l’IR, vous avez le droit de bénéficier d’abattements conséquents selon la durée de détention de vos parts sociales: entre 2 et 8 ans : celui-ci s’élève à 50%. Si la cession correspond à un départ à la retraite: il passe à 85%. Ce n’est pas négligeable!

De son côté l’acquéreur devra payer 3% de droits sur le prix de vente minoré des abattements vus précédemment.

Enfin, anticiper la cession de son entreprise peut s’envisager dans le cadre de l’apport-cession via une holding. Nous verrons ce mécanisme extrêmement avantageux très bientôt!

Bertrand DUBOURG, CEO  de DCP

 

Bertrand DUBOURG
À propos de l'auteur

Bertrand DUBOURG est conseiller en gestion de patrimoine. Il a créé Dubourg Capital Partners en 2019. Il enseigne à l’université et est conférencier dans les domaines de la fiscalité et de l’immobilier.

Ajouter un commentaire